Langue:
  < Oeuvres précédentes  
Rouleau des esprits affamés
 
Liste des images
Liste des parties
スライドショー
Trésor national
1 rouleau
Couleur sur papier
26.9 x 380.2
Epoque de Heian, 12e siècle
Musée National de Tokyo
A-10476
Le Rouleau des Etres Affamés ou Gaki-zôshi semble avoir fait partie avec le Rouleau des Enfers (Jigoku-zôshi) et les Peintures pour chasser les démons (Hekija-e) d'un ensemble intitulé Peintures des Six Voies (Rokudô-e) réalisé sous le règne de l'empereur Goshirakawa (1127-92) et conservé dans sa collection impériale au Renge.ô.in, l'actuel temple Sanjûsangendô qu'il fit édifier à Kyoto.

Ces œuvres reflètent la conception bouddhique extrêmement populaire à partir de la seconde moitié de l'époque de Heian (794-1185) de la renaissance des êtres dans Six Voies ou "Destinées", en fonction de leurs actions en ce bas monde. La Voie des Enfers et la Voie des Etres Affamés constituent, avec la Voie des Animaux, les Trois Mauvaises Destinées. Les êtres affamés (skt. preta, jap. gaki) appelés encore "trépassés" sont invisibles aux yeux des hommes. Ils souffrent de la faim, sont rongés par un feu intérieur, se nourrissent de cadavres, d'excréments ou encore d'odeurs.

Le Rouleau des Etres Affamés conservé actuellement au Musée National de Tokyo, était en la possession de la famille Kômoto, à Okayama. Les textes calligraphiés (kotobagaki) qui accompagnaient chaque scène ont été perdus et il ne reste plus que dix scènes. Le peintre a représenté les êtres affamés totalement nus, insistant sur leurs membres décharnés et exagérant le gonflement du ventre; le tracé des silhouettes est souple et les visages émaciés sont traités avec précision. Les couleurs sont maintenant passées, mais l'on peut considérer qu'elles étaient, à l'origine, nettement plus vives.