Langue:
Mahavairocana assis
 
Liste des images
Liste des parties
スライドショー
Bien culturel important
1 statue
Assemblage de bois, couleurs
Hauteur de la statue 95,2
Époque de Heian, 12e siècle
Musée National de Nara
1184(彫111)
La statue du Bouddha Mahavairocana (Dainichi-Nyorai) du Monde du Diamant, forme devant sa poitrine le geste, ou mudrâ, du Poing de la Sapience et s’assied en position de lotus, le pied droit en haut. La structure initiale aurait été celle dite de ichiboku-warihagi-zukuri, où la partie essentielle de la tête et du corps aurait été taillée dans un seul bloc de cyprès japonais, la pièce ayant été ensuite verticalement fendue en parties antérieure et postérieure puis évidée, et enfin la tête et le corps auraient été joints au niveau du cou. Depuis, la statue a subi d’importantes réparations, mais les éléments du style de la seconde moitié de l’époque de Heian sont présents, tels la silhouette latérale au dos légèrement voûté, ou les lignes du corps exprimées avec souplesse. Les réparations s’étendent aux endroits divers, dont la partie postérieure de la tête y compris l’arrière du chignon, la zone faciale de la naissance des cheveux jusqu’au menton, la plaque dorsale derrière le corps, ou encore les deux jambes ainsi que les deux bras. Néanmoins, l’apparence dans son ensemble a su reproduire l’expression de douceur propre à cette époque. Ajoutons qu’une pièce de bois plus récente est accolée au niveau du bord de la robe.
Au bas de la paroi intérieure de la partie dorsale, une inscription à l’encre de Chine indique qu’une réfection a été effectuée au 9ème mois de la 5ème année de l’ère Kyôho (1720) par le maître sculpteur Hanbei et son assistant Tamura Tôbei, ainsi que de deux ou trois autres relations ( un certain chef de village, une certaine communauté autonome) dont les noms, également inscrits, sont pourtant peu lisibles. On estime que les réparations citées plus haut ont été faites après cette réfection de l’ère Kyôho. Le socle, à l’exception du cœur de lotus qui est de date ancienne, est constitué de pièces ajoutées a posteriori.